1.06.2017

rc/ Deux cartes heuristiques

Nous nous étions dit, il faudra faire un chapitre sur l'Amérique (les Etats-Unis d'Amérique). 
Son influence sur les récits de déplacement. En quoi c'est un motif récurrent, pratiqué, fantasmé, œuvrant jusqu'à aujourd'hui dans les imaginaires européens. Un dernier "nouveau monde". 
En quoi c'est un territoire qui se déploie autour de motifs géographiques, horizontaux, qui accorde une place prépondérante au paysage. Avec la possibilité d'une modernité qui a donné lieu à des libertés formelles : l'apparition - à travers une culture matérialiste - d'un art concret, "contextuel", plus inscrit dans l'espace social. 
J'en ai fait une carte, qui sera amenée à évoluer.

Puis j'ai posé dans une deuxième carte, les trois axes à l'intersection desquels je voudrais travailler sur les récits de déplacements (dont le corpus n'existe pas encore) : 1. Déplacement comme motif d'écriture / 2. Déplacement comme expérience d'une mobilité / 3. Déplacement comme processus de création.








>journal de la thèse, Recherche & Création littéraire, Université de Cergy-Pontoise, laboratoire AGORA, 2016

1.03.2017

"Le temps taquine et sonne les gongs"

Time goes on, est le travail d'Aglaé Dancette, étudiante en Master d'Écriture Créative à l'université de Cergy-Pontoise. 
Elle a proposé ce texte-vidéo dans le cadre du cours "Enjeux du Numérique" - que j'anime avec Laura Gaulard-Querol - et a écrit à partir de mon propre texte-vidéo, "Dire paysage". 

C'est un beau travail d'accélération-décélération, questionnement sur le temps, le passage et les questions d'échelle. Je suis heureuse de le relayer sur le Carnet des Départs.